Skip to content Skip to footer

Virage numérique pour le Charlevoisien

La crise des médias est loin d’épargner les médias communautaires qui sont tous à la recherche de solutions innovantes. Sylvain Desmeules, éditeur de l’hebdomadaire le Charlevoisien, prépare un virage 100% numérique pour son journal.

La dernière édition papier du Charlevoisien verra le jour le 24 avril prochain. Pour préparer le terrain, l’éditeur a lancé dernièrement une application mobile qui a vite fait de rassembler les lecteurs. « Les applications mobiles sont essentielles maintenant dans la diffusion de l’information », déclare M. Desmeules. Ce n’est pourtant pas l’attitude de Meta (Facebook, Instagram) face aux médias canadien qui a poussé l’organisation vers cette option, mais cela a certainement accélérer les démarches pour une sortie anticipée.

Le grand défi reste la monétisation des contenus pour financer le travail journalistique. « Notre produit ce sont les utilisateurs » explique M. Desmeules, le contenu publicitaire est donc impératif à la rentabilité du service de nouvelles. Pour survivre face à la crise des médias, la rétention des lecteurs et la communication des sources fiables d’informations est primordiale. Sylvain Desmeules souligne :

 il faut assumer notre mission d’être un média d’informations régionale ».

L’enjeu de la distribution est aussi un paramètre important du virage numérique. C’est en grande partie à la suite de l’annonce de la fin du publi-sac, le 24 avril prochain, que l’éditeur a dû se questionner sur l’avenir de la version papier dont le fameux sac de circulaires était le principal diffuseur. C’est aussi pourquoi le Charlevoisien prépare son lectorat à cette transition dans les prochaines éditions du journal.

L'infolettre TVCO

Soyez le premier à être averti des dernières nouvelles de votre télévision communautaire !